fleuve de la vie


Le devoir du praticien n’est pas de guérir le malade mais d’ajuster une partie ou l’ensemble du système afin que les fleuves de la vie puissent s’écouler et irriguer les champs desséchés.

- Andrew Taylor Still -

SHIATSU

LA VOIE DU COEUR

11 avenue Clémentine, 1190, Bruxelles, Belgique

contact@shiatsulavoieducoeur.be

  • Facebook
  • Instagram